Les aides pour le financement des formations linguistiques

Les aides pour le financement des formations linguistiques
Les aides pour le financement des formations linguistiques

Au cours des dernières décennies, la mondialisation a beaucoup influencé le monde de l’entreprise. On correspond désormais avec des interlocuteurs internationaux. Pour avoir accès à un marché plus étendu ou tout simplement pour faire évoluer la carrière professionnelle, il est indispensable de parler une langue étrangère. Il existe aujourd’hui plusieurs types d’aides en fonction de votre profil afin d’obtenir un financement des formations linguistiques.

Pourquoi demander des aides pour les formations linguistiques ?

La maîtrise d’une langue étrangère, plus particulièrement de l’anglais qui est la langue commerciale par excellence, permet à un salarié ou à un entrepreneur d’accéder à de nouveaux marchés. Il est plus facile de vendre ses produits et services à l’international. Vous pouvez également commander des intrants depuis d’autres pays. Cette compétence facilite aussi l’intégration des entreprises 2.0, celles omniprésentes sur Internet.

La possibilité de trouver un financement pour une formation linguistique permet d’accéder à un cursus qualifiant voire certifiant. Selon le type d’aide obtenu, cet apport financier peut couvrir la totalité de la formation ou seulement une partie.

Le compte personnel de formation : une aide pour tout travailleur

Tout comme le congé payé, le droit à la formation est un droit inaliénable de toute personne active. Chaque personne active sur le marché du travail obtient ainsi un code personnel Mon Compte Formation (sur moncompteformation.gouv.fr) pour la gestion des heures acquises.

Le crédit accumulé au cours des périodes travaillées est mobilisable à tout moment. Il est comptabilisé à chaque fin d’année sous forme d’heures. Pour les cinq premières années, on gagne 24 heures de formation par an. Ce quota est ramené à 12 heures annuelles par la suite. Un salarié ou un demandeur d’emploi peut cumuler un maximum de 150 heures.

Si toutes les langues étrangères ne sont pas éligibles au CPF, l’anglais, l’allemand, l’espagnol et d’autres langues largement utilisées à l’international le sont entièrement. Toutes les langues éligibles au CPF nécessitent en effet l’obtention d’un certificat reconnu par les autorités publiques : TOEIC, Linguaskill, Pipplet Flex, Bright…

Les aides pour financer une formation linguistique pour les salariés

Si vous êtes déjà en poste avec un contrat CDI ou CDD, vous pouvez accéder au CIF ou congé individuel de formation. Dans l’objectif d’avoir un reclassement et optimiser l’évolution de carrière, un salarié peut suivre un cursus sur son temps de travail. Dans ce cas, le délai de la formation est considéré comme un congé payé. Au mois de décembre 2021, ce dispositif disparaîtra pour laisser place au CPF de transition (compte personnel de formation).

Plus clairement, le salarié continue de percevoir sa rémunération selon les conditions édictées par le Code du Travail et/ou de la Convention collective, c’est-à-dire jusqu’à 90 % du salaire. Le congé de formation dure un an au maximum pour une formation continue ou 1200 heures s’il est fragmenté.

Le CPF de transition est financé par les CPIR (Commissions Paritaires Interprofessionnelles) présents dans les régions. On les appelle également Transitions Pro. Il doit être accepté par l’employeur et validé par l’organisme de financement.

Il arrive que l’entreprise intègre directement la formation dans son plan de développement. Le salarié doit alors suivre les cours intégrés dans le plan de formation de l’entreprise (PFE). S’il est nécessaire de parler une langue étrangère, la formation linguistique devient indispensable.

Besoin d’apprendre une langue ? Découvrez nos différentes formations

N’hésitez pas à contacter l’un de nos spécialistes au 01 55 91 96 70

Les aides au financement de formation pour les demandeurs d’emploi

Pour faciliter la réinsertion professionnelle des demandeurs d’emploi, il existe des aides dédiées qui permettent de financer l’apprentissage d’une nouvelle langue.

L’AREF ou Aide au Retour à l’Emploi Formation

Cette aide concerne les bénéficiaires d’une allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) pour les cursus de 40 heures ou moins. Si la période de formation dépasse ce délai, vous pourrez toujours le terminer, mais au titre d’un stagiaire de la formation professionnelle non rémunéré. Le montant de l’AREF équivaut à la somme perçue dans le cadre de l’ARE.

L’Aide individuelle à la formation (AIF)

Les demandeurs d’emploi peuvent prétendre à l’Aide individuelle à la formation (AIF) pour financer une formation linguistique en vue de gagner en compétence. Elle est accessible à tout chômeur inscrit en tant que demandeur d’emploi.

A la différence de l’AREF, il n’y a pas de condition d’indemnisation. La somme allouée est directement versée à l’organisme formateur et peut couvrir partiellement ou totalement le montant de la formation. Sa prise en charge est assurée par le Pôle Emploi après validation du conseiller du bénéficiaire.

L’aide à la formation pour les personnes handicapées

Il existe des aides spécifiques pour la formation des personnes handicapées. L’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées) a précisément été créée pour faciliter l’accès aux aides à la formation dans le cadre du maintien de l’employabilité ou de l’accès à l’emploi. Le montant de l’aide dépend des autres aides déjà obtenues et limitées à 5.582,50 euros (11.114,25 euros pour un taux majoré).

Les réponses à vos questions sur les aides pour financer sa formation de langues

Où trouver des aides pour financer une formation ?

Depuis 2019, les OPCO (opérateurs de compétences) sont les principaux organismes paritaires au niveau des entreprises. Au nombre de 11 dans toute la France, ces organismes financent les formations en alternance en vue d’une promotion ou d’une reconversion. Préalablement, ils collectent les contributions des employeurs. A chaque branche professionnelle correspond un OPCO spécifique : ATLAS pour les services financiers, 2i pour le domaine industriel… Des aides pour la formation sont également accordées par les OPACIF (Organisme Paritaire Agréé au titre du Congé individuel de Formation) qui gèrent le crédit d’heures obtenu dans le cadre du CPF. Pour les demandeurs d’emploi, le Pôle Emploi peut cofinancer les formations facilitant la réinsertion sur le marché du travail avec l’aide du Conseil Général.

Est-ce que la CAF peut financer une formation ?

Le financement des formations professionnelles ne fait pas partie des prérogatives de la CAF (Caisse d’Allocation Familiale). Néanmoins, les bénéficiaires du RSA qui touchent moins de 500 euros peuvent effectuer une demande. Ils peuvent alors prétendre à une Aide personnalisée au retour à l’emploi (APRE).

Comment demander un financement de formation au conseil régional ?

Pour demander une aide au financement à la formation auprès du Conseil Général, il faut faire partie du programme de Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation Professionnelle (CPRDFP). Un conseiller se chargera d’établir avec le demandeur d’emploi un programme pour sélectionner les formations adaptées à son parcours et à sa perspective professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page